• FacebookPreview

>

Jean Vilar

Louvain-la-Neuve


Réserver


Partager

Korczak, la tête haute

Jean-Claude Idée

Vie et mort exemplaires du célèbre pédiatre et pédagogue polonais

 

Varsovie, pendant la Seconde Guerre mondiale. Alors que les Allemands lui offrent la possibilité de s’expatrier, Janusz Korczak choisit de rester directeur de son orphelinat dans le ghetto. Il mourra déporté à Treblinka, où il accompagnera jusqu’au bout ses petits protégés. Sur le quai de la gare, à un officier allemand qui tentait encore de l’écarter, Korczak répondra : « Moi sans les enfants ? J’aurais trop peur de vous ressembler ».

Nous sommes à quelques jours de la déportation. Korczak, aux côtés de sa fidèle Stefa et de la jeune et rebelle Esther, doit trouver le moyen de préparer les enfants à ce qui les attend. C’est aussi pour l’inventeur des Droits de l’Enfant le moment de faire le point sur sa vie, lui qui s’est passionné pour les enfants, leur a consacré de nombreux ouvrages et a inventé une pédagogie nouvelle dont l’épicentre est l’autogestion de l’école par les élèves.


 Auteur Jean-Claude Idée

Mise en scène, scénographie et lumières Jean-Claude Idée

Avec Stéphanie Moriau, Cécile Van Snick, Alexandre von Sivers

Une coproduction de l’Atelier Théâtre Jean Vilar, de la Comédie Claude Volter et de DC&J Création. Avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement fédéral belge et d’Inver Tax Shelter.