• FacebookPreview

>


Réserver


Partager

L'amour, la guerre

Selma Alaoui


 

Avec "l’amour, la guerre", Selma Alaoui revient au Théâtre Les Tanneurs pour une troisième création après Anticlimax et le très applaudi "I would prefer not to".

Imprégnée du théâtre de Shakespeare et de son traitement de l’amour et des passions, Selma Alaoui construit une véritable épopée familiale moderne. L’amour y est moteur de changements : les liens se nouent et se dénouent sur fond d’enjeux politiques, financiers et familiaux. Diane, savant mélange de Cordélia et d’un Hamlet au féminin des temps modernes, décide de se confronter à une trahison familiale. Sur les traces de son passé, elle se rend à une fête donnée sur l’île, où elle y retrouve son père et ses deux sœurs aînées. Malgré la marchandisation des sentiments qu’offre le père, Diane choisit d’être à la hauteur de ses idéaux. Sa capacité à aimer conduit pourtant à une redéfinition de la révolte. Jusqu’où l’amour peut-il la porter dans le chemin du changement ? Ira-t-elle jusqu’à révolutionner son existence ?

Dans l’ambiance chaude et orageuse des îles tropicales, les comédiens vont chanter, pleurer, s’aimer, se déchirer, boire comme dans un vaudeville où le mélodrame rejoint la comédie.l’amour, la guerreest un spectacle à la théâtralité libre, joyeuse, jouissive, qui fait apparaître l’amour comme moteur du changement.


Ecriture et mise en scène : Selma Alaoui
Assistanat à la mise en scène : Coline Struyf
Avec : Yoann Blanc, Christian Crahay, Soufian El Boubsi, Estelle Franco, Emilie Maquest, Nathalie Mellinger, Achille Ridolfi
Dramaturgie et vidéo : Bruno Tracq
Son et musique : Thomas Turine
Lumières : Julie Petit-Etienne
Scénographie : Anne Guilleray
Costumes / masques : Claire Farah
Assistant stagiaire : Thymios Fountas
Stagiaire lumière : Virginie Mopin
Recherche vidéo : Fred Dupont
Confection costumes : Patricia Copet
Construction : Olivier Waterkeyn, Max Laroche
Chargée de diffusion et communication : Julie Seydoux


 

Une création de Mariedl asbl en coproduction avec le Théâtre Les Tanneurs. Avec le soutien de la Maison de la Culture de Tournai
Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service Théâtre et le soutien de Wallonie-Bruxelles International et la SACD